Salucur Sabal et Courge Salus 250 ml

25 DIE COM SAL

Nouveau produit

Prenez soin de votre prostate et lutter contre vos problèmes urinaires en utilisant notre complément alimentaire au Sabal et à la Courge, le Salucur en flacon de 250 ml, de notre fournisseur Salus.

Plus de détails

1 Article

En stock

Attention : dernières pièces disponibles !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

15,00 €

Prix TTC

+ Frais de port

En savoir plus

Dans Salucur, vous aurez de la graine de courge qui va vous aider à améliorer grandement le fonctionnement de la sphère urinaire. La courge va exercer une action préventive sur la prostate.

Que contient encore ce Salucur : du fruit de Sabal.

Salucur et sabal

Le fruit de Sabal (Sabal serrulata ou Serenoa repens) est encore appelé palmier nain ou chou palmier nain, il est de la famille des Arecaceae.

Nous les hommes : dans notre jeunesse, on nous a transmis cette idée que nous devions être invincible.

En même temps un mal invisible aux autres nous guette. On sait par exemple qu’un Canadien sur huit sera atteint d’un cancer de la prostate au cours de sa vie.

Que sait-on en France ?

Le cancer de la prostate est bien au 1er rang des cancers chez l’homme, bien avant les cancers du poumon et du côlon.

Dans les statistiques de 2013, nous en sommes à environ 60 000 cas de cancer de la prostate prévus.

Alors, vous savez bien, chez Diététique du Nouveau Monde, nous sommes pour la lutte contre le cancer mais bien en amont, c’est à dire avant que celui-ci se déclare. Ce produit, le Salucur, vendu sur notre site web, participe pleinement à cette lutte prédictive du cancer de la prostate.

C’est déjà vers la cinquantaine qu’un homme sur deux aura affaire à une hyperplasie prostatique.

Que peut-il se passer ?

Cette hyperplasie prostatique, si rien ne la contrecarre va grossir.

Ses conséquences ?

Elle va comprimer l’urètre et en même temps troubler la miction.

Ses conséquences pratiques ?

Vos nuits seront affectées car vous devrez vous lever de multiples fois pour uriner.

Si les mauvais signes cliniques sont déjà en place, plusieurs choix s’offrent à vous :

- Soit vous pouvez recourir à la chirurgie, mais avec des risques d’incontinence et d’impuissance.

- Soit prendre des médicaments avec le risque de diminuer votre libido.

Chez Diététique du Nouveau Monde, nous préconisons de s’attaquer à vos premiers symptômes en prenant du Salucur avec son chou palmiste nain (fruit de Sabal) et ses graines de courge.

D’où nous vient ce chou palmiste nain ?

Il pousse dans le sud des Etats-Unis, en Floride principalement. C’est un petit palmier, un palmier nain appelé aux U.S.A. : Saw Palmetto. Et c’est ses baies noires qui vont servir dans notre Salucur.

Et pourquoi son nom Serenoa repens ?

Tout simplement parce que c’est Monsieur Sereno Watson (1826-1892), botaniste américain, diplômé de l’université de Yale, qui lui a donné une partie du nom et que « repens » en latin signifie « rampant » comme on le voit dans la nature avec une partie de son faux-tronc qui effectivement rampe.

N’oublions pas que Sereno Watson a aussi travaillé pour l’Université de Harvard.

Très vite ce Serenoa repens, c’est à dire le chou palmiste nain avait droit au National Formulary américain (1820), une sorte de Vidal américain ou de British National Formulary (1949) avec ses indication proches de la pharmacopée pour signaler les effets secondaires.

Que nous dit la Commission E ?

La Commission E, allemande, approuve l’usage du palmier nain pour combattre l’hypertrophie bénigne de la prostate. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se range du même côté.

Que nous dit le Dr. Michael Murray dans un de ses 30 livres : « Natural Alternatives to Over-the-Counter and Prescription Drugs » (épuisé) :

Résultats impressionnants pour une étude qui dura 2 ans avec 120 patients (Sinescu I., Geavlete P., Multescu R., dans « Long-term efficacy of Serenoa repens treatment in patients with mild and moderate symptomatic benign prostatic hyperplasia », en 2011).

Il nous précise que l’efficacité du chou nain palmiste n’a pas d’effet secondaire.

Mais que préconisons nous chez Diététique du Nouveau Monde ?

Nous tenons à notre concept des « Quatre Mousquetaires » qui consiste à adjoindre à un aliment, là le nain palmiste, un autre aliment comme dans le Salucur : la graine de courge.

Si nous arrivons à encore y adjoindre 2 autres aliments, nous arrivons à notre concept des « Quatre Mousquetaires ».

La graine de courge

La graine de courge, Cucurbita pepo, est riche en stérols, va soulager les problèmes de la prostate.

Le médecin toscan Aldebrandin de Sienne (? – 1296 ou 1299) qui vivait à Troyes de 1277 à 1296, parlait déjà de cette graine de courge dans son ouvrage le « Régime du corps » que vous pouvez consulter sur le site des Archives Nationales.

Ouvrage de 1256, mais dans un français de notre époque.

Mais un manuel d’hygiène où l’on parle d’une médecine préventive, déjà en 1256, comme nous le préconisons chez Diététique du Nouveau Monde.

En Allemagne, on y ajoute la racine de grande ortie (Urtica dioica). D’autres vont y rajouter du Pygeum africanum, c’est à dire des extraits de prunier d’Afrique.

Vous voulez avec les racines de la grande ortie (Urtica dioica) faire une décoction :

Dans un litre d’eau bouillante, mettez-y 65 grammes de racines. Laissez bouillir 11 minutes, puis filtrez.

Entre vos repas, prenez-en. 1 litre devrait durer 2 à 3 jours. Cela va participer à la lutte contre les problèmes de prostate mais aussi contre les rhumatismes.

Et voudriez-vous en savoir plus sur cette grande ortie ?

Voulez-vous donc profiter des propriétés vasodilatatrices de cette ortie ?

Alors faites, soit comme les légionnaires romains qui se fouettaient avec des orties avant les combats, ou alors faites comme les riches sénateurs romains qui se faisaient fouetter avec des orties par leur nombreux esclaves.

Ah, vous préférez le Marquis de Sade, avec ses flagellations à l’ortie. Le mal par le mal. Ah, non.

Que peut-on lire chez Sainte Hildegarde de Bingen (1098-1179) :

« Quand l’ortie fraiche sort de terre, elle est utile, cuite, pour les mets de l’Homme, parce qu’elle nettoie l’estomac et en ôte les mucosités. Toutes les espèces d’ortie ont cette propriété ».

Ingrédients

Composition : Extrait aqueux de plantes de : feuille et racine d’ortie (Urtica dioica), écorce de cannelle (Cinnamomum cassia), fruit de sabal (Sabal serrulata) 0,45 %. Extrait de graine de courge (Cucurbita pepo) 16 %, fructose, vitamine C (acide ascorbique), épaississant : farine de graine de caroube, niacine (nicotinamide), citrate de zinc, vitamine B6 (chlorhydrate de pyridoxine), vitamine B2 (riboflavine phosphate sodique), vitamine B1 (chlorhydrate de thiamine).

Ce produit est sans colorant, conservateur chimique, sans alcool, sans lactose et sans gluten.

Analyse nutritionnelle moyenne :

Pour 20 ml% VNR*
Vitamine C60 mg75
Vitamine B11,4 mg127
Vitamine B21,6 mg114
Niacine18 mg NE113
Vitamine B62 mg143
Zinc0,75 mg8
Extrait aqueux d’écorce de cannelle2,1 g
Extrait de graine de courge3,5 g
Valeur énergétique113 kJ / 27 kcal
Protéines0,2 g
Glucides6 g
Lipides0,2 g


*VNR : Valeur Nutritionnelle de Référence dans l’Union Européenne.

Conseils d’utilisation

La dose conseillée est de 20 ml par jour, de préférence au début du repas.

Un gobelet doseur est joint au flacon pour bien doser les 20 ml.

Il faut bien agiter le flacon avant utilisation.

Ce produit est à tenir hors de portée des jeunes enfants.

Ce produit n’est pas un médicament mais un complément alimentaire.

Respectez les doses conseillées, demandez un avis à votre médecin notamment pour les femmes enceintes ou allaitantes et ce complément ne se substitue pas à une alimentation variée.

Conditionnement

Notre complément alimentaire vous est fourni dans un flacon de 250 ml net.

Ce produit doit être conservé au frais et à l’abri de la lumière.

La bouteille doit être conservée debout au réfrigérateur après ouverture, et il est préférable de consommer le produit dans les 4 semaines après ouverture.

La bouteille doit également être rebouchée immédiatement après chaque utilisation pour éviter une fermentation du produit.

Fabricant

Le code barre (Gencod) de produit est : 4004148097409.

Le fabricant de notre complément alimentaire Salucur Sabal Courge en bouteille de 250 ml est l’entreprise Salus Haus située en Allemagne.

Le distributeur des produits Salus pour la France est l’entreprise Pur Aliment S.A.R.L. située en Alsace.

Avis

Donnez votre avis
Salucur Sabal et Courge Salus 250 ml

Salucur Sabal et Courge Salus 250 ml

Prenez soin de votre prostate et lutter contre vos problèmes urinaires en utilisant notre complément alimentaire au Sabal et à la Courge, le Salucur en flacon de 250 ml, de notre fournisseur Salus.

Mr Birsinger Stéphane, responsable de traitement, collecte vos données personnelles sur ce formulaire pour traiter votre avis sur ce produit, ce qui ne sera pas possible si vous ne fournissez pas les renseignements demandés. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de mise à jour et d’effacement des données vous concernant. Pour plus de détails consultez la page de notre politique de protection des données

30 autres produits dans la même catégorie :