Vitamine C 500 Nature's Plus 60 comprimés Agrandir l'image

Vitamine C 500 Nature's Plus 60 comprimés

408 DIE VIT NAT

Nouveau produit

Notre Vitamine C naturelle 500 à libération prolongée de chez Nature’s Plus, en boîte de 60 comprimés, vous aidera à renforcer votre organisme et à lutter contre les affections hivernales.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

Date de disponibilité: 2016-12-31

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

12,00 €

Prix TTC

+ Frais de port

En savoir plus

Chez Diététique du Nouveau Monde, nous nous attachons aux études scientifiques les plus pointues, là cela concerne la vitamine C que tout le monde pense connaître.

Quel est le spécialiste mondial, le « pape » de la vitamine C en quelque sorte ?

C’est bien le double prix Nobel, Linus Pauling (1901-1994) chimiste et physicien qui expérimenta la vitamine C dans ses derniers retranchements.

Qu’a-t-il fait en homme de science et en pionnier ?

Pour prouver l’innocuité dans nos corps de cette vitamine C en cas de surdose, il expérimenta cette vitamine C sur son propre corps.

En faisant quoi ?

En prenant 100 fois la dose normale de vitamine C. Soit plus de 10 gr par jour.

Qu’a-t-il pu prouver ?

D’abord qu’il n’y a aucun risque majeur, puisque la vitamine C, en cas de surdose, votre corps l’élimine de lui-même : rien à faire de votre part, c’est automatique.

Dans le magazine britannique « New Scientist », qu’apprend-t-on :

« Avec Albert Einstein, Linus Pauling est le seul chercheur du XXe siècle à figurer sur la liste des 20 plus grands scientifiques de tous les temps. »

Dans la revue « Nature », il apparaît comme un visionnaire comme Newton ou Galilée.

Vitamine C et histoire

C’est déjà dans l’Antiquité que régnait le scorbut, Aristote (384-322 av. J.-C.) en parlait déjà mais on ne connaissait pas encore la cause profonde de cette affection qui peut mener à la mort mais il en décrit les symptômes. Mais déjà vers 1600 av. J.-C., il y eut une première description dans le papyrus Ebers.

En 1227, Gilbertus de Aguila, demande à ses marins de faire le plein de fruits pour échapper au scorbut. Mais vous savez l’information ne circulait pas comme aujourd’hui sur Internet. Il faudra donc de nombreuses expérimentations dans divers pays pour affiner cette lutte contre le scorbut.

C’est bien James Lind, ce médecin écossais qui dans son « Traité sur le scorbut » de 1753 (« Treatise on the Scurvy ») jeta la première base scientifique de lutte contre le scorbut.

Comment a t’il fait ?

12 marins scorbutiques ont été divisés en six groupes. Chaque groupe a reçu une alimentation différente :

- du cidre pour le premier groupe

- du vinaigre pour le deuxième groupe

- de l’acide sulfurique pour le troisième groupe

- deux oranges et un citron pour le quatrième groupe

- des herbes multiples pour le cinquième groupe

- de l’eau de mer pour le sixième groupe

Il put stopper le scorbut pour le Quatrième groupe seulement qui mangeait les oranges et le citron.

En 1928, le biochimiste hongrois Albert Szent-Györgyi (prix Nobel 1937) isole une substance cristalline du jus de citron qu’il dénomma acide ascorbique, son nom courant étant vitamine C.

Acide ascorbique = contraction de anti-scorbutique.

En 1934, Hoffmann-La Roche à Bâle commercialisa la première forme pharmaceutique de la vitamine C.

Vitamine C aujourd’hui

Ce qui vous intéresse, chères lectrices et chers lecteurs, c’est combien de vitamine C 500 à action prolongée Nature’s Plus faut-il prendre par jour pour être en bonne santé ou la garder.

- En France que recommande nos services de santé : entre 90 et 110 mg par jour, ce ne sont que des chiffres établis pour faire face à une carence sévère et palier au scorbut.

- D’après le Dr. Boyd Eaton, chez l’Homme de Cro-Magnon = 600 mg par jour.

- D’après l’étude SUVIMAX, 46 % des hommes et 15 % des femmes ont un taux de vitamine C anormalement bas.

- Le Dr. Denham Harman, professeur émérite à la faculté de médecine de l’Université du Nebraska, prend en supplément 2000 mg par jour (500 mg quatre fois par jour).

- William Pryor de l’Université de la Louisiane prend 500 mg par jour.

- Bruce Ames, professeur de biologie moléculaire, prend 250 à 500 mg par jour.

- Le Dr. Roy Walford, directeur du Gerontology Research Laboratory, Université de Californie, prend 1000 mg par jour.

- Jeffrey Blumberg de la Tufts University, prend 250 à 1000 mg par jour.

Pourquoi donc se supplémenter ?

Chez Diététique du Nouveau Monde, seul ne sont valables en mode de cuisson que la vapeur douce à moins de 90° C ou le Wok chinois.

Alors si vous utilisez en exemple du brocoli cuisiné au :

- micro-ondes, vos pertes en vitamine C seront de 43 %.

- à l’eau, les pertes seront de 55 %

- à la vapeur, les pertes ne seront que de 26 %

Les pertes en vitamine C des légumes en boîte ou en bocaux seront par exemple pour les épinards de 70 %, pour les haricots verts de 45 %.

Nos corps doivent être défendus grâce à la vitamine C et le professeur de biochimie et de biophysique Balz Frei de l’Institut Linus Pauling à l’Université de l’Oregon considère que nous avons besoin d’au moins 400 mg de vitamine C par jour.

Et lui, combien en prend-t-il de vitamine C ?

500 mg par jour.

Fabricant et distributeur

807205009629 est le Gencod ou code barre de ce produit.

Le fabricant est Nature’s Plus et le distributeur Natural distribution.

A23319N est la référence Nature’s Plus.

Composition

Il n’y a pas de colorant ni de conservateur artificiel.

Sans levure ni maïs.

Conseils du fabricant : ½ comprimé sécable de Vitamine C 500 Nature’s Plus par jour le matin ou le midi.

Ingrédients : Vitamine C (Acide L ascorbique), Agents de charge : cellulose microcristalline, hydroxypropylméthyl-cellulose, acide stéarique, stéarate de magnésium ; fruit d’Eglantier (Rosa canina), Agent d’enrobage : shellac ; Antiagglomérant : silice.

Avis

Donnez votre avis
Vitamine C 500 Nature's Plus 60 comprimés

Vitamine C 500 Nature's Plus 60 comprimés

Notre Vitamine C naturelle 500 à libération prolongée de chez Nature’s Plus, en boîte de 60 comprimés, vous aidera à renforcer votre organisme et à lutter contre les affections hivernales.

Mr Birsinger Stéphane, responsable de traitement, collecte vos données personnelles sur ce formulaire pour traiter votre avis sur ce produit, ce qui ne sera pas possible si vous ne fournissez pas les renseignements demandés. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de mise à jour et d’effacement des données vous concernant. Pour plus de détails consultez la page de notre politique de protection des données

3 autres produits dans la même catégorie :