Thé jaune bio Huang Ya Cha Jardins de Gaïa 40 g

802 DIE THJ GAI

Nouveau produit

Dégustez notre thé jaune bio provenant du Yunnan en Chine avec une infusion à la couleur jaune et au goût sucré et fruité de pêche et de poire, c’est le thé Huang Ya Cha ou Bourgeons dorés. Il vous est proposé en boîte de 40 g de notre fournisseur Les Jardins de Gaïa.

Plus de détails

1 Article

En stock

Attention : dernières pièces disponibles !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

10,50 €

Prix TTC

+ Frais de port

262,50 € par kg

En savoir plus

Ce thé cristallin d’un jaune lumineux offre un goût sucré sur un fond fruité.

Les bourgeons aux reflets dorés de ce thé lors de l’infusion, se dressent et se balancent comme s’ils dansaient.

Ce thé prestigieux provenant de petits producteurs est apprécié pendant les moments rares.

Ce thé vert est appelé thé jaune car il est constitué de bourgeons recouverts d’un duvet à la couleur or et ces bourgeons lentement oxydés par étuvage libèrent une infusion à la couleur jaune.

Alors ce jaune : c’est bien la plus éclatante et lumineuse des couleurs du spectre solaire.

C’est bien souvent par son intermédiaire que les peintres introduisent la lumière dans leurs tableaux.

Que nous disait l’écrivain Marcel Proust (1871-1922) dans son livre « La Prisonnière » (cinquième tome de la série « À la recherche du temps perdu »), dans la « Vue de Delft » (1660) exposé à La Haye, de Johannes Vermeer (1632-1675) :

« Un petit pan de mur jaune était si bien peint qu’il était, si on le regardait seul, comme une précieuse œuvre d’art chinoise ».

Et chez Colette (1873-1954) pour sa chienne Toutouque, dans « La Maison de Claudine », ouvrage paru en 1922 :

« Jaune, jaune, jaune. Excessivement jaune. À la limite du jaune ».

Le jaune, comme ce thé jaune, la plus claire des couleurs, même quand son intensité est à son maximum.

Comme dans ce thé, le jaune évoque cette lumière du soleil intense. On songe évidemment aux champs de blé et aux tournesols comme dans ces 7 tableaux « Les Tournesols » de Van Gogh peints à Arles entre 1888 et 1889 et exposés à la Neue Pinakothek de Munich. Que disait-il :

« Un soleil est une lumière que faute de mieux, je ne peux appeler que jaune, jaune soufre pâle, citron pâle, or… c’est si beau le jaune » (Lettre à Théo).

En pensant à ce thé, on pense aux jaunes excessifs de l’art abstrait avec des peintres comme :

- « Buste » (1928-1932, Musée National Russe) de Kasimir Malevitch (1868-1935).

- « New York City I » (1942) de Piet Mondrian (1872-1944).

- « Jaune Rouge Bleu » (1925, déposé au Centre Pompidou à Paris) de Kandinsky (1866-1944).

En pensant à ce thé jaune, on pense aux tableaux des Fauves comme :

- « La Musique » (1939, visible à Buffalo aux U.S.A.) de Henri Matisse (1869-1954).

- « Le viaduc de l’Estaque » (1908) de Braque (1882-1963).

- « Chaumières » (1933, accroché au Centre Pompidou à Paris) de Maurice de Vlaminck (1876-1958).

- « Trois personnages assis dans l’herbe » (1906) de André Derain (1880-1954).

Déjà dans l’Antiquité, on aimait bien le jaune. Pendant les mariages, les riches Romains portaient des vêtements jaunes.

En Chine sous les empereurs Yongle (1360-1424) de la dynastie Ming et Tang Taizong (600-649) fondateur de la dynastie Tang, le jaune était exclusivement réservé à l’empereur car le jaune était associé à la sagesse, au pouvoir, à la richesse, mais aussi aux épis murs.

Que nous dit Johann Wolfgang Goethe (1749-1832) dans son « Traité des couleurs » paru entre 1808 et 1810 :

« Si le jaune est fixé sur un tissu de soie, sur un mur bien éclairé, ou s’il émane d’un ciel pur où brille un soleil éclatant, il évoque l’or et l’opulence ».

Le mot jaunet dérivé du jaune, va évoquer la tendresse maternelle comme chez l’écrivain Marcel Proust (1871-1922) dans le livre « Du côté de chez Swann » édité le 14 novembre 1913 :

« Mon petit jaunet, mon petit serin… ».

Avec ce thé jaune, on peut aussi penser au jaune de Naples connu depuis le 2ème millénaire avant J.-C., que les peintres hollandais adoraient.

Des peintres comme :

- Jacob Van Ruisdael (1628-1682) avec le tableau « The Wheatfields » exposé au Metropolitan Museum of Art.

- Rembrandt (1606-1669) avec le tableau « La Leçon d’anatomie du docteur Tulp » de 1632, exposé au Mauritshuis, à La Haye aux Pays-Bas.

- Hals Frans (1581-1666) avec le tableau « The Merry Drinker » (1628-1630) au Rijksmuseum à Amsterdam.

On retrouve aussi le jaune dans le tableau « La Vie du Christ » (1911) du peintre Emil Nolde.

Par son symbole d’illumination, de couleur solaire, le jaune a une action stimulante, un penchant vers la vie éternelle comme le soleil.

Ingrédients

Composition : Thé jaune* 100 %.

*Produits issus de l’agriculture biologique.

Ce produit a reçu le label bio de l’Union Européenne.

Ce thé jaune a obtenu le label du commerce équitable World Fair Trade Organization.

Ce thé provient de la région du Yunnan en Chine.

Conseils d’utilisation

La température de l’eau pour préparer votre thé blanc bio doit être de 55° C au très grand maximum pour ne pas tuer les polyphénols.

La durée d’infusion conseillée est de 5 à 7 minutes.

Et ce thé jaune bio peut être infusé plusieurs fois.

Ce produit est peu théiné, il peut donc être bu durant toute la journée jusque dans la soirée.

Conditionnement

Le conditionnement est une boîte en forme de tube avec un poids de thé de 40 g.

Ce produit est à conserver à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

Fabricant

Ce produit provenant de Chine est distribué en France par l’entreprise Les Jardins de Gaïa située en Alsace, dans le Bas-Rhin à Wittisheim.

Le Gencod ou code barre pour ce produit est : 3582810311363.

La référence pour les Jardins de Gaïa de notre thé jaune bio Huang Ya Cha ou Bourgeons dorés en boîte de 40 g est TV1136.

Avis

Donnez votre avis
Thé jaune bio Huang Ya Cha Jardins de Gaïa 40 g

Thé jaune bio Huang Ya Cha Jardins de Gaïa 40 g

Dégustez notre thé jaune bio provenant du Yunnan en Chine avec une infusion à la couleur jaune et au goût sucré et fruité de pêche et de poire, c’est le thé Huang Ya Cha ou Bourgeons dorés. Il vous est proposé en boîte de 40 g de notre fournisseur Les Jardins de Gaïa.

Mr Birsinger Stéphane, responsable de traitement, collecte vos données personnelles sur ce formulaire pour traiter votre avis sur ce produit, ce qui ne sera pas possible si vous ne fournissez pas les renseignements demandés. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de mise à jour et d’effacement des données vous concernant. Pour plus de détails consultez la page de notre politique de protection des données